Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Huawei: «rien n'a changé»
Wirtschaft 28.06.2019 Aus unserem online-Archiv

Huawei: «rien n'a changé»

Huawei veut détenir à terme 20 % du marché luxembourgeois.

Huawei: «rien n'a changé»

Huawei veut détenir à terme 20 % du marché luxembourgeois.
Photo: AFP
Wirtschaft 28.06.2019 Aus unserem online-Archiv

Huawei: «rien n'a changé»

Mara BILO
Mara BILO
De passage à Luxembourg, le fournisseur de télécommunications chinois tient à rassurer les consommateurs.

Opération séduction pour Huawei. De passage au Luxembourg jeudi, deux représentants de l'entreprise chinoise ont tenu à rassurer les consommateurs luxembourgeois propriétaires de leurs produits. «Rien n'a changé», a dit Allen Yao, responsable des marchés belge et luxembourgeois pour la division «Consumer Business Group» de Huawei. «Les mises à jour vont continuer à être faites; tous nos produits continuent à fonctionner normalement – et ce malgré nos problèmes avec les États-Unis».


(FILES) This file picture taken on May 20, 2019 shows a Huawei logo displayed at a retail store in Beijing. - Huawei founder Ren Zhengfei on May 21, 2019 shrugged off US attempts to block his company's global ambitions, saying the United States underestimates the telecom giant as it is ready to withstand the impact. (Photo by FRED DUFOUR / AFP)
USA gewähren Huawei 90 Tage Aufschub
Die US-Regierung setzt die Sanktionen gegen Huawei zumindest teilweise wieder aus. Zunächst drei Monate lang sollen bestehende Smartphones und Mobilfunk-Netze versorgt werden können.

En mai, les États-Unis avaient placé le fournisseur de télécommunications sur une liste noire d'entreprises non fiables. Résultat: les entreprises américaines ne sont plus en mesure de collaborer avec le géant chinois. Un véritable problème, puisqu'une partie des composantes utilisées pour les produits Huawei sont d'origine américaine.

Depuis, Huawei a vu ses ventes reculer à l'international. Au Luxembourg, pour l'instant, l'impact sur les ventes «est minime», selon Huawei. L'entreprise, qui détient actuellement – d'après les estimations d'Allen Yao – environ huit à neuf pour cent du marché luxembourgeois, veut même augmenter sa part de marché. «L'objectif est 20 %», explique Allen Yao. «Cet objectif est réalisable d'ici un an ou deux.»

Pour dissiper les doutes que les consommateurs sont susceptibles d'avoir au vu de la situation actuelle, Huawei a mis en place un site internet «pour répondre à toutes ces questions», précise le responsable du marché luxembourgeois.