Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Héritage: Famille recomposée: comment gérer votre succession
Wirtschaft 5 Min. 25.11.2016 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

Héritage: Famille recomposée: comment gérer votre succession

7 % des couples avec enfants vivent dans une famille «patchwork.

Héritage: Famille recomposée: comment gérer votre succession

7 % des couples avec enfants vivent dans une famille «patchwork.
(Photo: Shutterstock)
Wirtschaft 5 Min. 25.11.2016 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

Héritage: Famille recomposée: comment gérer votre succession

Nadia DI PILLO
Nadia DI PILLO
Les familles recomposées sont devenues une réalité au Grand-Duché: 7 % des couples avec enfants vivent dans une famille «patchwork». Pour eux, la transmission du patrimoine est une affaire complexe. Focus sur les options possibles.

(ndp) - Il n'est pas toujours facile de préparer une succession. En particulier, lorsqu'il s'agit d'une famille recomposée. Les motivations, pour les parents, peuvent être diverses: il s'agit de favoriser les enfants nés d'un premier lit, de soutenir le nouveau conjoint, ou encore de protéger les enfants issus de la nouvelle union...

La toute première chose à prendre en considération est le patrimoine immobilier d'un couple ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Editorial: Un recul consternant
Le salut de notre monde et les remèdes aux navrantes preuves d'inculture de sa classe politique ne pourront venir que «d'en bas».
Un fort morceau d’arrogance
On sait depuis longtemps qu’elle est dure d’oreille et d’entendement. Une fois de plus elle s’est mêlée de ce qui lui échappe...
Corine Cahen, Ministre de la famille, de l'intégration et la Grande Région. Photo Guy Wolff
Editorial: Parcours du combattant
Combien de temps durera l’onde de choc de l’attentat du marché de Noël à Berlin? Il peut paraître cynique de poser la question. Pourtant, il faut bien reconnaître que l’heure n’est plus aux manifestations de masse contre la barbarie.
Un an après le Bataclan: Quatre Luxembourgeois de Paris témoignent
«Rien que de vivre à Paris, ça vous met dans le lot de ceux qui sont touchés», sait bien Françoise Mathay à Paris depuis plus de dix ans. Même si aucun d'entre eux n'a été victime des attentats du 13 novembre 2015, beaucoup de Luxembourgeois vivant à Paris connaissaient de près ou de loin une victime des attentats.
Lust auf noch mehr Wort?
Lust auf noch mehr Wort?
7 Tage gratis testen
E-Mail-Adresse eingeben und alle Inhalte auf wort.lu lesen.
Fast fertig...
Um die Anmeldung abzuschließen, klicken Sie bitte auf den Link in der E-Mail, die wir Ihnen gerade gesendet haben.