Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Fedil: Nouveau logo, nouvelles ambitions
Wirtschaft 2 Min. 19.01.2017 Aus unserem online-Archiv

Fedil: Nouveau logo, nouvelles ambitions

Nicolas Buck (à g.), président de la Fedil, et René Winkin (à dr.), directeur, ont présenté le nouveau visuel de la Fedil.

Fedil: Nouveau logo, nouvelles ambitions

Nicolas Buck (à g.), président de la Fedil, et René Winkin (à dr.), directeur, ont présenté le nouveau visuel de la Fedil.
Alain PIRON
Wirtschaft 2 Min. 19.01.2017 Aus unserem online-Archiv

Fedil: Nouveau logo, nouvelles ambitions

Linda CORTEY
Linda CORTEY
La Fédération des industriels luxembourgeois change d'image. Ce nouveau logo symbolise le changement de stratégie de communication de la Fedil.

(lc) -   Fini le logo gris et son éternel losange. La Fedil a présenté ce matin un nouveau logo. Les cinq lettres sont désormais écrites en lettres majuscules, « parce que nous sommes une institution forte », explique Michèle Vallenthini, porte-parole de la Fedil.

La Fédération des industriels luxembourgeois a lancé une communication active sur ce nouveau visuel ce jeudi matin, « parce que ce n’est pas qu’un nouveau logo », précise son président Nicolas Buck. L’entrepreneur souligne qu’il est le résultat d’une année de réflexion autour des missions de la Fédération. Elle a décidé de changer de stratégie de communication, le logo en est une illustration. «Quand la Fedil a été créée en 1918, nous étions la seule fédération d’entrepreneurs », rappelle Nicolas Buck.

Depuis, l’entreprenariat s’est structuré. Ces dernières années, un autre acteur a pris de l’ampleur, l’Union des entreprises luxembourgeoises. L’UEL, dont la Fedil est l’un des membres fondateurs, a pour ambition de représenter l’ensemble du patronat luxembourgeois. Alors la Fedil a décidé de se repositionner sur ses bases : les industries.  Ce qui explique son nouveau slogan : « The Voice of Luxembourg’s industry ». « Il faut comprendre industrie au sens large, anglo-saxon du terme », précise le président de la Fedil.

Ce changement de visuel est aussi l’occasion de redonner un coup de jeune à toute la fédération. Le nouveau site internet, lancé également ce jeudi matin, est axé grand public et non plus simplement pensé pour les membres de la Fedil. Il mettra notamment en avant les actualités de la fédération et de ses membres. Son but est de présenter ce qu’est l’industrie au Luxembourg, notamment à travers des témoignages d’industriels et d’employés de l’industrie. Le tout afin de susciter des vocations.

Car le recrutement des jeunes et l’une des nouvelles priorités que s’est donnée la Fedil. Elle avait déjà présenté la semaine passée une initiative phare dans ce domaine : « HelloFuture ». Cette nouvelle plate-forme s’articule autour d’une bourse de stages. Les entreprises industrielles peuvent y déposer leurs offres de stage et les jeunes y créer leur profil et postuler aux offres. La Fedil lance le mois prochain une série de rencontres dans les lycées avec des ingénieurs et autres professionnels de l’industrie pour inciter les jeunes à envisager ces métiers souvent mal connus.

Cette initiative illustre la nouvelle façon de communiquer de la Fedil. La fédération a longtemps estimé qu’elle était là pour faire entendre la voix des industriels simplement auprès des interlocuteurs institutionnels. Désormais, elle se donne aussi une mission de communication auprès du grand public. « Le recrutement est un des problèmes majeurs de nos membres », souligne René Winkin, directeur de la Fedil. L’objectif est de promouvoir le plus largement possible l’industrie. A la fois comme moteur économique du Luxembourg mais aussi comme carrière possible pour les jeunes.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Leitartikel: 100 bewegte Jahre
Kann es sein, dass Wohlstand vergesslich macht? Der 100. Geburtstag der Industriellenvereinigung Fedil bildet eine ausgezeichnete Gelegenheit, auf die entscheidende Rolle hinzuweisen, die die Industrialisierung bei der wirtschaftlichen Entwicklung unseres Landes spielte.
Einhundert Tage im Amt: Die Fedil schärft ihr Profil
Der Direktor des luxemburgischen Industrieverbandes Fedil ist seit einhundert Tagen im Amt. Wir sprachen mit René Winkin über seine persönlichen Ambitionen, die Entwicklung der Fedil und die Herausforderungen der Industrie.
Fedil-Direktor René Winkin möchte, dass sich die Fedil künftig auf bestimmte Kernthemen konzentriert.