Wählen Sie Ihre Nachrichten​

ecommerce: Encore de nombreuses barrières à faire sauter
Wirtschaft 2 Min. 15.09.2016 Aus unserem online-Archiv

ecommerce: Encore de nombreuses barrières à faire sauter

Un consommateur doit pouvoir faire des achats en ligne partout en Europe et dans les mêmes conditions.

ecommerce: Encore de nombreuses barrières à faire sauter

Un consommateur doit pouvoir faire des achats en ligne partout en Europe et dans les mêmes conditions.
Shutterstock
Wirtschaft 2 Min. 15.09.2016 Aus unserem online-Archiv

ecommerce: Encore de nombreuses barrières à faire sauter

Thierry LABRO
Thierry LABRO
Les premières conclusions de l'étude réalisée depuis mars 2015 par la Commission européenne est claire: le consommateur ne peut pas profiter à plein de la concurrence et des prix moins élevés à cause des barrières qui subsistent.

La Commission a recueilli des données de près de 1.800 entreprises opérant dans le commerce électronique de biens de consommation et de contenus numériques et a analysé environ 8.000 contrats de distribution.

"Les entreprises doivent avoir la liberté de déterminer leurs stratégies de vente en ligne. Dans le même temps, les autorités de concurrence doivent néanmoins s’assurer que les entreprises ne se livrent pas à des pratiques commerciales anticoncurrentielles. Ces pratiques peuvent en effet empêcher les consommateurs européens de profiter pleinement des bienfaits du commerce électronique, qui se traduisent par un choix élargi et des prix moins élevés", a indiqué la commissaire européenne en charge de la Concurrence, Margrethe Vestager.

Plus de la moitié des adultes européens ont commandé des biens de consommation ou des services en ligne en 2015, voire plus de huit personnes sur dix dans certains États membres.

Quels sont les premiers enseignements de cette enquête?

  1. 53 % des détaillants ayant répondu au questionnaire surveillent les prix en ligne des concurrents, recourant, pour 70 % d'entre eux, à des programmes logiciels automatiques.
  2. 64 % des fabricants ayant répondu au questionnaire ont ouvert leur propre boutique en ligne au cours des dix dernières années. La catégorie de produits dans laquelle les fabricants ont été les plus nombreux à ouvrir leur propre boutique en ligne est celle des produits cosmétiques et de santé. Cette tendance a pour effet que, au cours de ces dix dernières années, de nombreux détaillants se sont retrouvés en concurrence avec leurs propres fournisseurs.
  3. Pour les biens de consommation, près d'un détaillant sur cinq est contractuellement empêché de vendre sur les marchés en ligne. Les États membres affichant la plus grande proportion de détaillants dans une telle situation sont l'Allemagne (32 %) et la France (21 %).
  4. Près d’un détaillant sur dix est contractuellement empêché de soumettre des offres à des sites web de comparaison des prix. Les pays comptant le plus de détaillants concernés par de telles restrictions sont l'Allemagne (14 %), l'Autriche (13 %) et les Pays-Bas (13 %).
  5. Plus d’un détaillant sur dix déclare que ses fournisseurs imposent des restrictions contractuelles aux ventes transfrontières. La catégorie de produits comportant la plus forte proportion de détaillants devant faire face à des restrictions des ventes transfrontières est celle de l'habillement et des chaussures, suivie de celle de l'électronique grand public. Bien que seulement 11 % des détaillants voient leur capacité à procéder à des ventes transfrontières restreinte contractuellement, au total, ils sont presque quatre sur dix à recourir au blocage géographique pour restreindre les ventes en ligne transfrontières.



Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Un fort morceau d’arrogance
On sait depuis longtemps qu’elle est dure d’oreille et d’entendement. Une fois de plus elle s’est mêlée de ce qui lui échappe...
Corine Cahen, Ministre de la famille, de l'intégration et la Grande Région. Photo Guy Wolff
Il est temps d’affaiblir la fonction publique
Le secteur public, à force d’augmenter sa taille et son pouvoir syndical, mènera le Luxembourg dans un piège. Le refus de toute réforme substantielle, s’associant aux demandes salariales incompréhensibles et une force électorale non négligeable, deviendront un réel souci de dépenses publiques.
Illustration Fonction Publique -  Staatsbeamten - Photo : Pierre Matge
Un paradoxe?
A propos du référendum et de la révision constitutionnelle...
Referendum 2015 - - Photo : Pierre Matgé