Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Des outils digitaux pour l’éducation financière
Wirtschaft 4 Min. 19.11.2019

Des outils digitaux pour l’éducation financière

La CSSF a développé des applications interactives et familiales pour s'informer sur l'argent, tout en s'amusant.

Des outils digitaux pour l’éducation financière

La CSSF a développé des applications interactives et familiales pour s'informer sur l'argent, tout en s'amusant.
Montage LW / Photo: Getty Images
Wirtschaft 4 Min. 19.11.2019

Des outils digitaux pour l’éducation financière

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
La CSSF a dévoilé un site et des applications grand public visant notamment à briser les tabous sur l'argent.

La Commission de surveillance du secteur financier (CSSF), le régulateur financier luxembourgeois, a présenté ce mardi quatre outils d’information et de sensibilisation aux questions financières. Ils s’adressent au grand public: enfants, adultes actifs et retraités. 

Le premier est un site Internet, «Lëtzfin.lu». Visant à promouvoir les connaissances générales en matière financière, le portail contient des informations considérées comme essentielles sur la plupart des grands thèmes financiers de la vie privée et professionnelle: qu’il s’agisse d’argent au quotidien, d’assurances, ou encore de questions relatives aux crédits, à l’épargne, à la retraite ou au surendettement. 

«Son but est la formation et la protection du consommateur, à travers des informations financières de base, destinées à l’aider à analyser et à comprendre sa situation financière et à faire des choix appropriés avisés», explique Danièle Berna-Ost, secrétaire générale de la CSSF. 

«Le portail d’information continuera à être développé. Il constituera la colonne vertébrale de toutes les initiatives qui seront lancées dans le cadre de cette stratégie nationale», ajoute cette dernière. 


Woch vun de Suen - Intervention de Pierre Gramegna et Claude Marx dans une classe du cycle 4, Esch-Alzette, 14.03.2018, Foto: Laurent Ludwig
Gramegna spielt mit Geld
Im Rahmen der "Woch vun de Suen" erklärt Finanzminister Pierre Gramegna Schülern des Cycle 4, wie man verantwortungsvoll mit Geld umgeht. Teil der Aktion ist ein eigens dafür entworfenes Brettspiel.

Des apps pour tous les âges 

Trois autres applications dédiées à la vie financière personnelle, à la gestion de l’argent de poche et au budget personnel et familial, ont également été dévoilées. 

La première, «The Financial Game of Life», est ludique. Développé par des étudiants de la Luxembourg Tech School, présenté sous forme de robot (chatbot), et disponible sur les réseaux sociaux, le jeu dynamique s'adresse avant tout aux jeunes. 

Ceux-ci peuvent ainsi s'exercer à la vie financière d'un adulte, et découvrir des situations réelles au quotidien, telles que la recherche d'un emploi, la tenue d'un budget, ou encore des prises de décisions financières. 

«Les utilisateurs reçoivent des informations notamment sur la notion de crédit et les risques de crédit faciles», détaille Danièle Berna-Ost. «Et par le biais d'une gestion responsable, ils pourront de même accéder à des niveaux supérieurs et ainsi débloquer d'autres fonctionnalités». 

«lëtzfin Pocket money», une autre application mobile pour jeune public, vise elle à sensibiliser ce dernier à l'importance de la gestion des finances personnelles, le tout en impliquant activement les parents. Concrètement, les jeunes peuvent ainsi suivre en temps réel l'utilisation qu'ils font de leur argent de poche et de leurs autres revenus. Tandis que les parents assument eux le rôle de la banque, en vue de guider leur progéniture dans la gestion de leur budget personnel. 

Briser les tabous sur l'argent 

«A travers cette application, les jeunes apprennent activement à gérer leur budget personnel et à mieux apprécier la valeur de l'argent», se réjouit la secrétaire générale de la CSSF.  «Cet apprentissage se fait dans le dialogue avec les parents. Il permet de briser le tabou sur les questions d'argent».


Wirtschaft,  “Financial Education - Zuumer Academy“ von der ABBL, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Der Blick in den eigenen Geldbeutel
Die Stiftung für Finanzbildung der Bankenvereinigung ABBL bietet erstmalig die „Zummer Academy“ an. Das zweiwöchige Seminar zielt darauf ab, den Teilnehmern den richtigen Umgang mit dem Geld bewusst zu machen.

Cet apprentissage se fait dans le dialogue avec les parents. Il permet de briser le tabou sur les questions d'argent.

Danièle Berna-Ost (CSSF)

 

Les adultes ne sont pas oubliés. Conçue pour eux, l'application «lëtzfin budget», les sensibilise à la tenue d'un budget mensuel, et les aide à prévenir les éventuelles difficultés financières, qui peuvent déboucher sur des situations d'endettement. 

Actuellement disponible en français et en allemand, et bientôt dans d'autres langues dont l'anglais, l'outil permet à son utilisateur d'établir et de gérer son budget, d'identifier les dépenses superflues et ainsi de mieux planifier ses finances futures. Une prochaine version offrira de nouvelles fonctionnalités, selon les besoins des consommateurs. 

Acquérir les bons réflexes 

Pour Danièle Berna-Ost, «les bons réflexes en matière d'éducation financière devraient s'acquérir dès le plus jeune âge. Elle doit aussi procurer aux étudiants les compétences nécessaires pour faire face au monde qui les entoure». Ces outils, développés sous l'égide de la CSSF, dans le cadre de sa mission de protection des consommateurs, s'inscrivent dans la stratégie nationale en matière d'éducation financière au Luxembourg lancée en 2015 par le pays. 

Les bons réflexes en matière d'éducation financière devraient s'acquérir dès le plus jeune âge.

Danièle Berna-Ost.


Le programme a notamment pour objectifs de développer les connaissances financières des citoyens, de mettre l'accent sur les événements spécifiques de la vie, ou encore d'informer la population et surtout les jeunes sur les différentes activités, métiers et secteurs économiques au Luxembourg. La CSSF a été mandatée en 2017, pour développer et coordonner ces activités en matière d'éducation financière.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Überschuldung: Mehr als nur ein Geldproblem
Überschuldung ist in Luxemburg längst kein Fremdwort mehr. Immer mehr Menschen sind betroffen. Dennoch bleibt es ein Tabuthema. Viele Personen reagieren erst, wenn es eigentlich schon zu spät ist.
Immer mehr Menschen erfahren in Luxemburg, dass das Geld einfach nicht reicht.
Gramegna spielt mit Geld
Im Rahmen der "Woch vun de Suen" erklärt Finanzminister Pierre Gramegna Schülern des Cycle 4, wie man verantwortungsvoll mit Geld umgeht. Teil der Aktion ist ein eigens dafür entworfenes Brettspiel.
Woch vun de Suen - Intervention de Pierre Gramegna et Claude Marx dans une classe du cycle 4, Esch-Alzette, 14.03.2018, Foto: Laurent Ludwig
Wissen über Bankprodukte: Schlagwort Finanzbildung
Die Luxemburger sind vergleichsweise offen für eine Vielfalt von Finanzprodukten, doch an Wissen darüber mangelt es oft. Die Initiativen in Luxemburg, die dies verändern wollen, stecken noch in den Kinderschuhen.
19 Prozent der Luxemburger Haushalte investierten 2010 in Fonds.
Finanzbildung: Die wundersame Geldschöpfung
Wir haben alle ein Bankkonto und viele einen Kredit. Doch kaum jemand weiß, was Banken genau mit unserem Geld machen. Über die Hintergründe von Krediten und den Verlockungen der Finanzmärkte klärt der Verein Etika in einer Veranstaltungsreihe auf.
Der Bankschalter ist der Teil der Finanzwelt, die wir kennen. Doch heute sind die Geldströme größtenteils virtuell und lassen sich nur schwer kontrollieren.
Lust auf noch mehr Wort?
Lust auf noch mehr Wort?
7 Tage gratis testen
E-Mail-Adresse eingeben und alle Inhalte auf wort.lu lesen.
Fast fertig...
Um die Anmeldung abzuschließen, klicken Sie bitte auf den Link in der E-Mail, die wir Ihnen gerade gesendet haben.