Wählen Sie Ihre Nachrichten​

De l'invention à la jeune pousse
Wirtschaft 3 Min. 27.11.2019

De l'invention à la jeune pousse

Les chercheurs universitaires doivent faire de leur passion une start-up.

De l'invention à la jeune pousse

Les chercheurs universitaires doivent faire de leur passion une start-up.
Photo: Shutterstock
Wirtschaft 3 Min. 27.11.2019

De l'invention à la jeune pousse

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Devenir entrepreneur en herbe, quand on est chercheur universitaire, c'est possible.

Comment convertir une idée en un projet d'affaires, quand on est jeune chercheur universitaire? Et comment en faire un véritable projet professionnel? «Si vous avez une passion, créez votre propre entreprise!», répond Charles-Louis Machuron, le fondateur et rédacteur en chef de Silicon, le magazine dédié aux start-up. 

Même s'il admet que le passage à l'acte, puis la concrétisation du plan d'affaires restent difficiles, notamment pour les jeunes quittant l'université sans véritable expérience professionnelle, le serial start-uper explique toutefois que l'environnement entrepreneurial luxembourgeois offre de nombreuses opportunités à celles et ceux qui se lancent dans une telle aventure.

Si vous avez une passion, créez votre propre entreprise

Charles-Louis Machuron (Silicon)

Création plus facile 

Il suffit, selon lui, de regarder comment l'écosystème start-up s'est développé depuis 2013. «A l'époque, le pays ne comptait qu'un seul incubateur: le Technoport de Belval. Aujourd'hui, il en existe dix, ainsi que dix espaces de coworking, 300 événements de rencontres (meetups) par an, un média et deux postcasts dédiés,» liste-t-il. 

Charles-Louis Machuron (Silicon) exhorte les jeunes start-upers à partager leurs idées, et à en discuter avec d'autres jeunes entrepreneurs.
Charles-Louis Machuron (Silicon) exhorte les jeunes start-upers à partager leurs idées, et à en discuter avec d'autres jeunes entrepreneurs.
Photo: Chris Karaba

«Actuellement, il est donc beaucoup plus facile de lancer son propre projet d’entreprise qu'il y a ne serait-ce que six ans. Le choix est large». Ce sont d'abord les acteurs-clés comme, les trois «Houses» (Training, Entrepreneurship et Startups), chacune proposant des conseils et des solutions dédiées respectivement à la formation professionnelle continue, à la création d'entreprise, et de start-up. 


Wirtschaft, Interview Stéphane Pallage, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Uni-Rektor: Ein Dirigent mit Taktgefühl
Luxemburg ist für den noch neuen Universitätsrektor Stéphane Pallage längst kein Neuland mehr. Was er noch alles vorhat, erklärt er im Interview.

Problèmes de fonds 

Ce sont aussi les institutions universitaires, comme le University of Luxembourg Incubator, l'Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SNT), ou encore le Luxembourg Institute of Sciences and Technology (LIST). 

Sans oublier les programmes Fit 4 Start et Fit 4 Digital (tous deux de Luxinnovation), ou encore Fit 4 Entrepreneurship (pour les personnes inscrites à l'Adem), qui proposent coaching et accompagnement au lancement d'entreprise. 

Mais avoir un concept c'est bien. Et la passion: c'est encore mieux. Mais comment se lancer, quand on est jeune chercheur, sans ressources financières, ni parents ou proches, pouvant donner un coup de pouce financier au projet? Charles-Louis Machuron conseille donc aux entrepreneurs en herbe d'en appeler à leurs clients potentiels: «certains peuvent être prêts à avancer les premiers fonds». 

Construisez votre réseau! Vous devez savoir qui fait quoi et qui connaît qui.

Charles-Louis Machuron (Silicon)

Partage d'idées, échanges et discussions

Ils peuvent en outre se tourner vers les investisseurs providentiels, tels notamment le Luxembourg Business Angel Network (LBAN). Ou encore postuler par exemple auprès de Fit 4 Start, qui octroie une subvention jusqu'à 150.000 euros aux jeunes start-upers. «Il faut toutefois rester réaliste,» relativise le rédacteur en chef: «Obtenir des subsides est une longue quête. Le Luxembourg est certes une place financière, avec ses fonds d'investissement, ses gestionnaires financiers, ses investisseurs en capital-risque... Mais pour les start-up, ce n'est pas le meilleur endroit où trouver des financements pour leur projet». 


Wirtschaft, GVS Europe 2019 (Global Ventures Summit - Silicon Valley tours the world), Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Risikokapitalgeber: Aus dem Silicon Valley nach Luxemburg
In Belval trafen Venture Capital-Firmen aus Kalifornien auf Start-Up-Unternehmen aus der Region.

La tâche est donc loin d'être aisée. Aussi, ce dernier suggère de ne pas baisser les bras, et de prendre son mal en patience, d'avancer ses pions, et de poser des jalons, qui un jour paieront. «Construisez votre réseau! Vous devez savoir qui fait quoi et qui connaît qui,» exhorte l'expert. 

«De même, n'ayez pas peur de partager vos idées, d'en discuter avec d'autres jeunes entrepreneurs. Au Luxembourg, la concurrence n'est pas si forte entre start-up. L'échange et la discussion, n'en seront donc que plus bénéfiques».


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

La peur freine les créations d'entreprises
La vie de patron ne fait pas rêver les résidents luxembourgeois, à en croire les dernières données du Statec. Malgré l'absence de seconde chance en cas de faillite, les visages des plus de 36.000 sociétés du pays se féminisent et se diversifient.
Ils sont plus de la moitié à craindre l'échec de leur projet professionnel, selon le Statec, qui craint pour les créations de sociétés.
Wie man eine Firma gründet (5/5): Der Alltag beginnt
Hat man die Gründungsphase erfolgreich hinter sich gebracht und konnte man den Traum eines eigenen Unternehmens endlich erfüllen, beginnt erst die richtige Arbeit. Das Tagesgeschäft bedarf, genau wie die Gründung eines Unternehmens, einer guten Vorbereitung. Doch auch hier gibt es wieder Organisationen, die einem für genau diese Zeit unter die Arme greifen wollen.
Der Arbeitsalltag kann für zahlreiche Unternehmer zur wahren Geduldsprobe werden.
Lust auf noch mehr Wort?
Lust auf noch mehr Wort?
7 Tage gratis testen
E-Mail-Adresse eingeben und alle Inhalte auf wort.lu lesen.
Fast fertig...
Um die Anmeldung abzuschließen, klicken Sie bitte auf den Link in der E-Mail, die wir Ihnen gerade gesendet haben.