Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Chambre de commerce: GR Business Days: les affaires sur un plateau
Wirtschaft 3 Min. 12.03.2015

Chambre de commerce: GR Business Days: les affaires sur un plateau

Après 4.000 rendez-vous d'affaires, 250 exposants et 3.000 visiteurs l'an dernier, le salon en B2B tentera de battre un nouveau record à la mi-juin.

Chambre de commerce: GR Business Days: les affaires sur un plateau

Après 4.000 rendez-vous d'affaires, 250 exposants et 3.000 visiteurs l'an dernier, le salon en B2B tentera de battre un nouveau record à la mi-juin.
Guy Jallay
Wirtschaft 3 Min. 12.03.2015

Chambre de commerce: GR Business Days: les affaires sur un plateau

La Chambre de commerce a lancé mercredi le dernier sprint vers ses deux journées consacrées au business dans la Grande Région, les 17 et 18 juin, à la LuxExpo. Revue de détail.

A l'étage inférieur de la Chambre de commerce ne règne pas une activité débordante... Des panneaux annoncent les quatrièmes GR Business Days et invitent à se rendre dans une des petites salles. Dans les lounges, deux couples discutent tranquillement affaires. Rien d'impressionnant pour cette journée «Portes ouvertes». Mais c'est normal, explique la coordinatrice du plus grand salon en B2B de la Grande Région, Sabrina Sagramola. 

Mercredi, une trentaine de chefs d'entreprise avaient pris rendez-vous pour une sorte de diagnostic de leur intérêt à participer à ces deux journées où se côtoient deux à trois cents PME du Luxembourg (55%), de Wallonie, de Lorraine, de Rhénanie-Palatinat et de Sarre. «Nous ne poussons pas à la consommation. Avec le chef d'entreprise, nous regardons quel est son intérêt, si sa présence sur le salon, si un stand ou si différents 
conseils que nous pouvons lui procurer font un sens», précise-t-elle. «Ce salon, business to business, a été imaginé pour amener au Luxembourg des opportunités d'affaires aussi bien pour les PME et TPE luxembourgeoises que pour celle de la Grande Région, dans 
laquelle elles évoluent. Comme si, si elles n'ont pas le temps ou les moyens d'aller se vendre, nous les y aidons.» 

De 595 à 4.595 euros les stands La mayonnaise semble avoir pris puisque le nombre de visiteurs est passé de 1.800 pour la première édition en 2012 à plus de 3.000 l'an dernier, le village des start-ups hébergeait l'an dernier 60 sociétés contre 40 au départ et, surtout, le nombre de rendez-vous d'affaires est passé à 4.000 l'an dernier. L'an dernier, vingt-cinq pays étaient présents par l'intermédiaire de leurs représentations ou de leurs chambres de commerce et il y avait vingt délégations internationales, de visiteurs qualifiés. 

A la question du prix des stands, de 595 euros pour quatre mètres carrés offre exclusivement réservée aux start-ups à 4.595 euros pour les 24 m2 du «platinium» – quatre formules sont possibles, Mme Sagramola répond «accompagnement». «Je ne suis pas certaine que ce soit une bonne manière d'aborder la problématique que de regarder seulement le mètre 
linéaire. Mieux vaudrait parler de contenu. La Chambre de commerce offre des services à valeur ajoutée.» 

 Outre les premiers diagnostics d'hier, les organisateurs des GR Business Days ont mis en place un programme d'accompagnement des entrepreneurs: 

  • la Speed Demo Academy, du 29 avril au 16 juin, va les préparer à leur présentation de trois minutes, toujours un moment clé pour se faire connaître du plus grand nombre;
  • l'Academy offrira toutes les formations nécessaires à ceux qui prennent part au salon entre le 5 et le 20 mai
  • et une session de préparation à une autre forme de pitch, limité à une minute, est aussi prévue du 5 au 8 mai. 

«L'idée est de révolutionner la mentalité du business en lui offrant un cadre logistique qui met les entrepreneurs dans les meilleures conditions». 

Un salon 3D pour chaque stand 

Et, cerise sur le gâteau, après avoir hésité depuis le lancement de ce salon, la Chambre de commerce s'est enfin décidée à offrir un salon virtuel à chaque entreprise qui aura un stand. Pendant un an, elle pourra ainsi communiquer sur ce stand virtuel pour déposer des présentations numériques, des dépliants ou des vidéos, toutes sortes de moyens de se faire connaître. Et là encore, des sessions de formation seront organisées de mars à avril pour tout savoir de toutes les fonctionnalités comme le tchat, la vidéo-conférence ou la conférence, détaille Mme Sagramola. «C'est une possibilité que nous avions depuis le départ mais nous avons voulu procéder par étape.» 

Enfin, le salon s'est choisi une région turque, le Kocaeli, comme invitée d'honneur. Cette région au nord de la Turquie, pas très loin d'Istanbul et dont le chef-lieu est Izmir, est la plus riche du pays grâce aux nombreuses industries qui y sont installées. 

 Pour s'inscrire ou se renseigner: www.gr-businessdays.com


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Vox populi, vox dei
Les résultats du référendum sont tombés et avec une majorité écrasante que nul n’aurait pu soupçonner notre peuple a, répondu «non» aux trois questions initiées par la coalition de gauche au pouvoir.
Referendum, Bettel, Nationalkongress du DP, a Luxembourg, le 10 Mai 2015. Photo: Chris Karaba
Face à l’empire du Mal
Roberto Saviano, auteur à succès italien et grand expert du crime organisé dans son pays, avait posé en quelques mots le défi auquel le pape François allait se voir confronter à l’occasion de son voyage à Naples, le samedi dernier.
Lust auf noch mehr Wort?
Lust auf noch mehr Wort?
7 Tage gratis testen
E-Mail-Adresse eingeben und alle Inhalte auf wort.lu lesen.
Fast fertig...
Um die Anmeldung abzuschließen, klicken Sie bitte auf den Link in der E-Mail, die wir Ihnen gerade gesendet haben.