Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Bofferding: «On ne nous a pas fait de cadeau»
Georges Lentz est finaliste du prix de l'Entrepreneur de l'année, dont le vainqueur sera connu le 12 décembre prochain.

Bofferding: «On ne nous a pas fait de cadeau»

Chris Karaba
Georges Lentz est finaliste du prix de l'Entrepreneur de l'année, dont le vainqueur sera connu le 12 décembre prochain.
Wirtschaft 6 Min. 12.11.2016

Bofferding: «On ne nous a pas fait de cadeau»

Linda CORTEY
Linda CORTEY
Les trois quarts des brasseries encore actives en 1970 ont aujourd’hui disparu. La Brasserie Nationale est celle qui s’en est le mieux sortie. A la plus grande satisfaction de son administrateur-délégué, Georges Lentz.

Par Linda Cortey

Georges Lentz a le sourire et l’affabilité d’un homme rompu au commerce ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Luxemburger werden beim Bier wählerischer
Auch wenn die Produktionsmenge der heimischen Braumeister nicht mehr das Niveau früherer Tage erreicht, so haben die Luxemburger dem Bier keineswegs abgeschworen. Die Trinkgewohnheiten haben sich jedoch geändert, und das Angebot ist breiter geworden.
Prix de l'Entrepreneur de l'année: Manager les hommes avant tout
Quel est le point commun entre Intersport, Batiself et les cuisines Poliform Varenna? Claude Wagner. Ce Luxembourgeois de 51 ans n’a cessé de créer et racheter des nouvelles sociétés pour aboutir aujourd’hui à un groupe de 25 entreprises employant plus de 800 personnes.
Claude Wagner (finaliste entrepreneur de l ’année), Bertrange, le 31 Octobre 2016. Photo: Chris
Cebi International: «Saisir les opportunités sans hésiter»
René Elvinger avait 60 ans quand il est devenu chef d'entreprise. Il a racheté Cebi International, le groupe dans lequel il travaillait depuis 35 ans. Cinq ans plus tard, il bénéficie d'une expérience dans la reprise d'entreprise... qu'il utilise pour préparer sa succession.
A 65 ans, René Elvinger est encore un jeune enterpreneur. Il est devenu son propre patron il y a seulement cinq ans. Entré à 25 ans dans la jeune usine Elth de Steinsel, il en avait pris la direction générale en 1985. Avant de la racheter en 2011.