Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Avec le directeur de la SNCH: "Ce n'est pas un problème d'homologation!"
Le directeur de la SNCH, Claude Liesch, ici entre l'ancien ministre des Transports Clause Wiseler et le directeur de la SNCA Camille Gonderinger

Avec le directeur de la SNCH: "Ce n'est pas un problème d'homologation!"

Gerry Huberty
Le directeur de la SNCH, Claude Liesch, ici entre l'ancien ministre des Transports Clause Wiseler et le directeur de la SNCA Camille Gonderinger
Wirtschaft 2 Min. 13.11.2015

Avec le directeur de la SNCH: "Ce n'est pas un problème d'homologation!"

Le directeur de la Société nationale de certification et d'homologation, Claude Liesch, est catégorique: l'affaire Volkswagen n'est «pas un problème d'homologation». Jeudi, Audi a admis effectuer certains tests au Luxembourg.

Interview: Thierry Labro

La SNCH (Société Nationale de Certification et d'Homologation) est citée pour les véhicules Audi dont les émissions de CO2 seraient supérieures aux indications. Dans une réponse, Audi indique que ses tests sont notamment effectués au Luxembourg, par l'intermédiaire de la société ATEEL. 

M. Liesch, selon la presse allemande, Audi a obtenu ses certificats d'homologation de CO2 par la SNCH. C'est vrai? 

C'est possible, oui. Mais nous délivrons des certificats d'homologation pour la plupart des constructeurs. Sauf Citroën et Renault qui préfèrent rester en France, ou Fiat, en Italie. 

D'où vient l'intérêt de tous ces constructeurs pour la société luxembourgeoise d'homologation? 

Il y a d'abord une question pratique: si tous les constructeurs allemands passaient par l'autorité nationale, il pourrait y avoir des embouteillages... Ensuite, nous délivrons des certificats pour des prototypes et les constructeurs préfèrent souvent que cela reste secret le plus longtemps possible. Le Luxembourg est une bonne solution dans ce contexte. Enfin, pour ce qui est des constructeurs allemands, il y a la question linguistique. Pas besoin de traduire le cahier des charges en français ou en anglais. 

Dans la pratique, comment ça fonctionne? 

Un constructeur vient vous voir... avec un prototype et un cahier des charges. Notre rôle est d'envoyer un auditeur, souvent au siège même du constructeur, pour vérifier que le constructeur peut produire sa voiture dans les conditions du cahier des charges. Quand nous avons vérifié les caractéristiques du prototype et le cahier des charges, l'auditeur revient avec un papier qui nous demande de délivrer le certificat d'homologation. 

Et après? Le constructeur peut commencer la production? 

Oui, après il commence la production. Et quand il commercialise ses véhicules, il remplit un certificat de conformité, simplement déclaratif, qui dit qu'il a produit le véhicule conformément au certificat d'homologation. 

Et qui contrôle que c'est le cas? 

Il y a différents types de contrôles, à l'immatriculation ou des services de contrôle technique. 

Ce qui veut dire, dans le cas qui nous intéresse, qu'Audi a parfaitement pu obtenir un certificat d'homologation avant de modifier certains paramètres et de produire ses voitures? 

Oui, ça veut dire cela. 

Est-ce qu'on ne devrait pas modifier le processus pour éviter ce genre de choses? 

C'est au politique de prendre ce genre de décisions. Pas à moi. Sinon, on va me dire que je prêche pour notre propre business. 

Qui contrôle que vos auditeurs font le travail correctement? 

Nous sommes probablement le seul organisme d'homologation lui-même soumis à un audit externe. Nous rendons des comptes!

Pour bien comprendre où est le problème



Lesen Sie mehr zu diesem Thema

VW-Skandal: Belgischer VW-Importeur stoppt Verkauf
Im Fall der falschen CO2-Werte bei VW-Modellen verzichtet D'Ieteren Auto zeitweise auf den Verkauf der betroffenen Modelle - ein Viertel des Volkswagen-Angebots in Belgien. In Luxemburg wartet man weitere Informationen ab.
Volkswagen steckt tief in einer Vertrauenskrise.
Briefe an die Reaktion: Hier la Crimée, demain…
Nous le constatons aujourd’hui, la faible riposte des pays occidentaux et des membres de l’OTAN à l’annexion de la péninsule de Crimée par la Russie a incité cette dernière à n’en réclamer plus...