Wählen Sie Ihre Nachrichten​

ArcelorMittal condamné à 150.000 euros d'amende
Wirtschaft 06.01.2021

ArcelorMittal condamné à 150.000 euros d'amende

A Florange, ArcelorMittal compte plus de 2.000 salariés.

ArcelorMittal condamné à 150.000 euros d'amende

A Florange, ArcelorMittal compte plus de 2.000 salariés.
AFP
Wirtschaft 06.01.2021

ArcelorMittal condamné à 150.000 euros d'amende

L'entreprise sidérurgique a été condamnée à 150.000 euros d'amende pour des pollutions de la rivière Fensch en mars et août 2019.

(AFP) - L'entreprise sidérurgique ArcelorMittal a été condamnée mardi à 150.000 euros d'amende pour des pollutions de la rivière Fensch en mars et août 2019, a-t-on appris auprès du procureur de la République de Thionville (Moselle), Brice Partouche.

Le tribunal, qui a également demandé la publication de sa décision dans plusieurs journaux, a en revanche relaxé deux directeurs poursuivis dans cette affaire: le directeur du site de Florange et l'ancien directeur de la cokerie, fermée depuis.

Le groupe sidérurgique a comparu le 10 novembre pour des pollutions apparues les 8 mars et 12 août 2019, la première en raison d'une opération de nettoyage de la cokerie, la seconde à la suite de fortes pluies.


Die Nachfrage liegt weiter unter dem normalen Niveau.
Stahlkonzern ArcelorMittal spürt Erholung
Der Stahlkonzern ArcelorMittal hat im dritten Quartal wieder bessere Geschäfte verzeichnet.

Le parquet qui avait requis une amende de 300.000 euros, a reproché à ArcelorMittal d'avoir tardé à se mettre en conformité avec les normes du Code de l'environnement, affirmant que l'entreprise avait conscience du risque.

Devant les juges, comme dans un communiqué diffusé aux journalistes avant l'audience, ArcelorMittal a plaidé la relaxe. L'entreprise a argué qu'elle s'inscrivait «dans une démarche d'amélioration continue sur les sujets environnementaux».

A l'origine des plaintes contre le géant mondial de l'acier, notamment pour «déversement de substances nuisibles dans les eaux», en l'occurrence des hydrocarbures, le maire LR de Florange, Rémy Dick, s'est dit «très satisfait» d'un jugement qui a «une valeur d'exemple» et de «symbole».

Cette décision «donne une véritable crédibilité aux élus pour exiger des résultats en matière environnementale», a-t-il souligné.

«Maintenant, on pourra voir l'ensemble des industriels de la Fensch et leur dire qu'il y aura des suites judiciaires s'il n'y a pas de respect de l'environnement», a-t-il fait valoir.

La cokerie de Florange qui employait 170 salariés, a été fermée fin avril par ArcelorMittal «avec une visée d'arrêt définitif dans les meilleurs délais», selon le groupe.

A Florange, ArcelorMittal compte plus de 2.000 salariés.    

Folgen Sie uns auf Facebook und Twitter und abonnieren Sie unseren Newsletter.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

LCGB: „ArcelorMittal will Dommeldingen schließen“
536 Stellen will der Stahlkonzern abbauen, laut LCGB wird auch über das Aus von Dommeldingen nachgedacht - die Gewerkschaften fordern Investitionen und ein Ende des Outsourcings. Eine weitere Stahl-Tripartite ist vereinbart.
Das Verwaltungsgebäude des Konzerns in der Hauptstadt.