Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Antoine Deltour "serein" avant le procès
Wirtschaft 2 Min. 08.04.2016 Aus unserem online-Archiv
LuxLeaks

Antoine Deltour "serein" avant le procès

Conf.Luxleaks. Antoine Deltour.Foto:Gerry Huberty
LuxLeaks

Antoine Deltour "serein" avant le procès

Conf.Luxleaks. Antoine Deltour.Foto:Gerry Huberty
Wirtschaft 2 Min. 08.04.2016 Aus unserem online-Archiv
LuxLeaks

Antoine Deltour "serein" avant le procès

Nadia DI PILLO
Nadia DI PILLO
Le double discours de la France sur les lanceurs d'alerte est dénoncé dans une tribune du journal Le Monde.

(ndp) - Le procès d'Antoine Deltour, "lanceur d'alerte" dans l'affaire LuxLeaks s'ouvre le 26 avril à Luxembourg. Odile Delhaye, l'une des porte-parole de son comité de soutien, a affirmé ce vendredi à France Info qu'Antoine Deltour était "serein" avant son procès parce qu'"en cohérence avec lui-même". Dans le même temps, l'ancien employé de PwC aimerait "bien retrouver l'anonymat d'un citoyen lambda": "Il n'a pas de regret, il pense qu'il a agi pour la justice fiscale, c'était un combat pour maintenir des démocraties en forme", affirme la porte-parole sur les ondes de la radio française.

Odile Delhaye déplore aussi le fait de ne pas avoir pas eu de soutien de François Hollande, "alors que le procès arrive dans moins de vingt jours". "C'est un conflit qui dépasse de loin le cadre d'un conflit entre employeur et salarié sur la question de la rupture du secret professionnel. Même s'il y a l'indépendance de la justice, le soutien public d'un chef d'Etat pour l'un de ses concitoyens serait très important."

Double discours

Le manque de soutien des autorités françaises est aussi épinglé dans une tribune publiée ce vendredi dans "Le Monde" et intitulée "Le président de la République doit protéger les lanceurs d'alerte". Les auteurs de la tribune rappellent que François Hollande a salué les 109 médias qui se sont mobilisés pour mener l'enquête sur l'évasion fiscale organisée par Panama, alors que lors de l'affaire LuxLeaks, «le chef de l'Etat avait seulement affirmé faire confiance à la justice luxembourgeoise».

"Condamner les lointaines autorités du Panama et fermer les yeux sur les pratiques d'un paradis fiscal dirigé, au moment du scandale LuxLeaks, par Jean-Claude Juncker, aujourd'hui président de la Commission européenne, serait pour le moins incohérent", écrivent les auteurs qui se demandent si le président français est "désormais prêt à les soutenir et à appeler le Luxembourg à cesser les poursuites contre ceux qui ont été décorés du Prix du citoyen européen?"

Une opportunité de soutien se présentera en tout cas lundi lors de la venue de Manuel Valls à Luxembourg. Va-t-il (enfin) mettre fin au double discours de la France sur les lanceurs d'alerte? Rien n'est moins sûr...


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

L’économie ne semble pas être un enjeu pour les électeurs. Elle existe, se porte bien et, pour le reste, on se limite à lui reprocher d’être source de désagréments quotidiens.
L'art contemporain au Luxembourg
C'est à un exercice inédit que se livre la journaliste et critique d'art Josée Hansen dans «Piccolo Mondo». Son livre, publié récemment aux éditions d'«Lëtzebuerger Land», raconte «un an d'art contemporain au Luxembourg vu de l'intérieur».
Konzerne sollen jahrelang durch Luxemburgs Mithilfe Steuern in Milliardenhöhe gespart haben. Unser Dossier gibt Aufschluss über die Enthüllungen.
Documentaire sur la RTBF
Un documentaire retrace l'ascension puis les revers du patron d'ArcelorMittal. Avec une conclusion bien noire pour l'industrie du Vieux continent.
Mittal, la face cachée de l'empire