Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Accord de coopération avec le MIT : Galon académique pour la logistique
Wirtschaft 3 Min. 08.12.2015

Accord de coopération avec le MIT : Galon académique pour la logistique

Le directeur du MIT Center for Transportation & Logistics, le professeur Yossi Sheffi, a signé lundi un accord avec l'Université du Luxembourg. La logistique est pour lui un atout compétitif primordial.

Accord de coopération avec le MIT : Galon académique pour la logistique

Le directeur du MIT Center for Transportation & Logistics, le professeur Yossi Sheffi, a signé lundi un accord avec l'Université du Luxembourg. La logistique est pour lui un atout compétitif primordial.
Photo: Chris Karaba
Wirtschaft 3 Min. 08.12.2015

Accord de coopération avec le MIT : Galon académique pour la logistique

Une triple signature a scellé hier à Luxembourg l'accord de coopération liant l'Université du Luxembourg au prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), en vue de créer un centre de recherche et d'enseignement en logistique.

par Laurent Moyse

Considéré par le gouvernement comme un outil majeur de la politique de diversification de l'économie luxembourgeoise, le secteur de la logistique va s'enrichir d'un institut nommé «Luxembourg Centre for Logistics», destiné à devenir un centre de recherche, d'enseignement et de transfert de connaissances. Le coup d'envoi a été donné hier avec la signature qu'ont apposée conjointement le secrétaire d'Etat Marc Hansen – dont le ministère soutiendra le projet sur une période de dix ans à hauteur de 1,6 million de dollars par an –, le recteur de l'Université du Luxembourg, Rainer Klump, et le directeur du MIT Center for Transportation & Logistics, le professeur Yossi Sheffi.

Le Luxembourg devient ainsi le quatrième ancrage international du réseau académique que développe actuellement le MIT – situé à Cambridge, dans le Massachusetts – en matière de logistique, à côté des centres à Saragosse (Espagne), Shah Alam (Malaysia) et Bogota (Colombie). «La négociation de l'accord a pris un an», a expliqué Yossi Sheffi dans un entretien qu'il nous a accordé lundi juste avant la signature.

A long terme, ce ne sont pas les ressources matérielles qui feront la différence en termes de compétitivité, mais ce sera le talent.

Des pourparlers avaient aussi été entamés avec l'Allemagne et le Panama, mais dans les deux cas, ils n'ont pas abouti faute de vision commune. Par contre, la vision du recteur de l'Université du Luxembourg collait avec celle du MIT-CTL, laquelle repose sur un engagement visant l'excellence. «A long terme, ce ne sont pas les ressources matérielles qui feront la différence en termes de compétitivité», selon le professeur Sheffi, «mais ce sera le talent.»

Le pari de l'excellence

La logistique a beaucoup changé au cours des 35 dernières années. Autrefois essentiellement fonctionnel, ce secteur a connu de profondes mutations pour occuper dorénavant une fonction stratégique au sein de l'économie.

«Il faut compter des années pour installer une gestion de la chaîne logistique, mais une fois qu'elle est en place, vous disposez d'atouts compétitifs indéniables», a souligné le directeur du MIT-CTL. Par rapport au passé, la profession a nettement gagné en importance, étant donné qu'elle intègre à présent les avancées technologiques et qu'elle prend en compte divers autres aspects tels que les régimes fiscaux.

D'après le professeur Sheffi, l'accord de coopération offre deux atouts au Luxembourg: il permettra, d'une part, de renforcer le tissu industriel grâce au recours à une main-d'œuvre et un savoir-faire améliorés et, d'autre part, d'attirer des étudiants du monde entier pour suivre des études académiques dans ce domaine.

L'accord entre les deux universités a été finalisé assez rapidement si l'on tient compte des délais habituels en Europe, a estimé le recteur Rainer Klump. Quant à Stefan Bram, le doyen de la faculté de droit, d'économie et de finance entrevoit de nombreuses synergies pour la recherche au sein de l'Université du Luxembourg et considère que le futur master sera la perle du programme d'enseignement.

Et comme l'a affirmé en conclusion le secrétaire d'Etat, Marc Hansen, en matière de logistique, ce sera une manière d'entrer «dans la ligue des champions des universités»

Lire aussi:

Uni Luxembourg s’allie au MIT


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

ICT Spring: La régulation, sujet majeur de la FinTech
L'ICT Spring, conférence de deux jours qui réunira plus de 5.000 professionnels sur la FinTech, les ressources humaines numériques ou encore les stratégies numériques, s'est ouverte mardi matin au centre de conférences du Kirchberg sur un constat: le futur "de la banque" reste largement à écrire.
La responsable de l'innovation à la CSSF, Nadia Manzari entre la banque traditionnelle, Hugues Delcourt (BIL), et les nouveaux acteurs, Karen Gifford (Ripple Labs) sous l'oeil de Jean-Louis Schiltz
910 emplois à pourvoir: L'industrie manque toujours de bras
Certains préjugés collent à la peau de cette industrie qui manque de bras. La Fedil évalue ainsi à 910 le potentiel d'embauches prévues sur les deux années qui viennent. Le secteur affiche de forts besoins en techniciens et dans la production. Des compétences indispensables dans la course à l'innovation...¶
Marc Kieffer (Fedil) a présenté les profils qui font défaut à l'industrie. (Photo: Pierre Matgé).