Wählen Sie Ihre Nachrichten​

1MDB à Luxembourg: Lourde amende pour Edmond de Rothschild
Wirtschaft 3 Min. 22.06.2017

1MDB à Luxembourg: Lourde amende pour Edmond de Rothschild

Les locaux de la Banque privée Edmond de Rothschild au Limpertsberg ont été perquisitionnés le 29 juin

1MDB à Luxembourg: Lourde amende pour Edmond de Rothschild

Les locaux de la Banque privée Edmond de Rothschild au Limpertsberg ont été perquisitionnés le 29 juin
Gerry Huberty
Wirtschaft 3 Min. 22.06.2017

1MDB à Luxembourg: Lourde amende pour Edmond de Rothschild

Pierre SORLUT
Pierre SORLUT
La Commission de surveillance du secteur financier luxembourgeois condamne la banque Edmond de Rothschild à payer une amende de 9 millions d'euros dans le cadre supposé de son implication dans le scandale de détournement du fonds malaisien 1MDB.

(pso) - La Commission de surveillance du secteur financier luxembourgeois condamne la banque Edmond de Rothschild (à Luxembourg) à payer une amende de 9 millions d'euros dans le cadre supposé de son implication dans le possible détournement du fonds malaisien 1MDB.


«La CSSF a communiqué le 21 juin à Edmond de Rothschild (Europe) la conclusion de la procédure administrative», fait savoir la banque privée suisse ce jeudi par voie de communiqué. Celle-ci prend acte de la décision et «va s'acquitter d'une pénalité de 8.985.000 euros, marquant ainsi la fin de cette procédure à laquelle elle a activement participé», peut-on lire dans la communication de la banque privée qui n'y mentionne jamais sa supposée implication dans le scandale 1MDB.

21 millions de charges


On retrouve cependant trace de l'affaire dans le rapport annuel publié en juin. «Au cours de l'exercice 2016, le nom d'Edmond de Rothschild (Europe) a été cité en relation avec une possible fraude au sein du fonds 1MDB», est-il noté dans la documentation officielle où les «autres charges d'exploitation» liées au «litige» s'avèrent extrêmement élevées. 21,177 millions d'euros en 2016 contre 10,639 millions en 2015.


Dans son communiqué de ce jeudi, la banque suisse place en «priorité majeure» la conformité avec les exigences légales et réglementaires pour ses filiales ainsi que «ses collaborateurs». L'entité luxembourgeoise avait été mentionnée en avril 2016 dans le cadre d'une enquête menée par les journalistes français de Cash Investigation pour avoir accueilli des fonds présumés détournés du fonds souverain malaisien 1MDB.

L'argent d'un PEP


S'appuyant sur des documents déjà exploités par le média d'opposition malaisien Sarawak Report, le reportage de la chaîne publique française soupçonnait l'ancien directeur de la banque Marc Ambroisien d'avoir accueilli de l'argent gris en connaissance de cause. Rencontré par le «Luxemburger Wort» en septembre dernier, l'ancien banquier français reporte la responsabilité sur l'ensemble du groupe, lequel aurait effectué les procédures préalables de la mise en relation avec le client problématique, le directeur du fonds souverain d'Abou Dhabi IPIC, Khadem Al Qubaisi (politically exposed person dans le jargon bancaire).


Khadem Al Qubaisi est aussi connu pour fréquenter les soirées de la jet set.
Khadem Al Qubaisi est aussi connu pour fréquenter les soirées de la jet set.
D.R.

«Edmond de Rothschild a pris dès le premier semestre 2016 des mesures pour renforcer ses procédures de conformité et de contrôle», explique la banque ce jeudi. Elle indique encore avoir revu sa gouvernance au cours de l'année passée. La direction de la banque a été quasi intégralement remplacée. Son directeur est aujourd'hui Bernard Coucke. La présidente du conseil d'administration Ariane de Rothschild avait elle quitté l'instance quelques semaines après les révélations.


L'établissement financier fait par ailleurs savoir que sa viabilité financière n'est pas mise en danger. «La santé financière de la banque est de premier ordre», est-il écrit dans le communiqué


Dans un communiqué publié sur son site un peu plus tardivement, la CSSF explique qu'Edmond de Rothschild (Europe) a manqué à "l'obligation de mettre en place un solide dispositif de gouvernance interne couvrant notamment la politique de conformité  (...) en matière de lutte contre le blanchiment et contre le financement du terrorisme".


Des procédures judiciaires sont toujours en cours dans plusieurs pays, et notamment au Luxembourg, pour déterminer les responsabilités du supposé détournement d'une valeur de plusieurs milliard de dollars.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Weitere Schweizer Bank greift zu
Durch Zukäufe haben in den letzten Jahren Geldhäuser aus der Schweiz ihre Präsenz in Luxemburg deutlich erhöht. Jetzt greift auch die Bank Reyl zu und übernimmt hier die Öhman Bank.
A photo taken on June 15, 2013 shows a sign of the bank Reyl in the financial district of Geneva. French justice has opened on May 31, 2013 an investigation in connection with the activities of the private Reyl bank and French nationals holding accounts at the bank and suspected of tax evasion.   AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI