Les Luxembourgeoises à la planche

Mandy Minella (WTA 66) à Guangzhou (WTA, 220.000 dollars), Anne Kremer (WTA 551) à Shrewsbury (ITF, 75.000 dollars) et Claudine Schaul (WTA 797) à Saint-Malo (ITF, 25.000 dollars): les trois joueuses luxembourgeoises sont à la planche cette semaine.

Mandy Minella a franchi le premier tour à Guangzhou.
Photo: AFP

Après avoir atteint un nouveau sommet au ranking mondial - elle est désormais classée 66e -, Mandy Minella reste en Chine (elle a disputé la semaine passée le tournoi ITF de Ningbo), et plus exactement à Guangzhou (GRC Bank Guangzhou International Women's Open, WTA, 220.000 dollars).

Au premier tour lundi matin (heure luxembourgeoise), l'Eschoise de 26 ans a dominé en trois sets accrochés, 7-5, 3-6, 6-3 (2h13' de match) la Française Pauline Parmentier (26 ans, WTA 82), une adversaire qu'elle avait déjà battue plus tôt cette année, à Biarritz.

Au deuxième tour, l'élève de Tim Sommer se frottera à la vainqueur du match Urszula Radwanska (POL, WTA 39, tête de série n°4)-Melinda Czink (HUN, WTA 92).

La "mamy" du tennis grand-ducal, j'ai nommé Anne Kremer, qui fêtera ses... 37 printemps dans un mois très excatement, se débrouille elle plutôt pas mal dans les qualifications à Shrewsbury (ITF, dur, 75.000 dollars), dans l'ouest de l'Angleterre.

Après avoir sorti les Anglaises Anouska Newman (6-0, 6-3) et Sabrina Bamburac (WTA 873) 7-6 (7/2), 7-5, la droitière du TC Bonnevoie (WTA 551 et tête de série n°4) doit encore franchir ce lundi après-midi le cap de l'Allemande Alina Wessel (WTA 630, tête de série n°8) pour accéder au tableau principal.

Plus qu'une victoire, et Anne Kremer sera dans le tableau final à Shrewsbury.
Photo: Fernand Konnen

Quant à Claudine Schaul (29 ans, WTA 797), elle est cette semaine en action en Bretagne, à Saint-Malo (ITF, 25.000 dollars), où elle est déjà parvenue à s'extirper de la jungle des qualifications.

La citoyenne de Garnich (tête de série n°12)  a successivement pris le meilleur sur les Françaises Rachel Girard (WTA 1.157) (6-4, 6-1) et Céline Ghesquière (WTA 652)  (5-0, abandon) pour se projeter dans le tableau final où son adversaire sera ce lundi une troisième Française, en l'occurence la lucky loser Laetitia Sarrazin (19 ans, WTA 704).

JFC