Football / Championnat dames

Bettembourg creuse l'écart

Le CeBra a fait douter Bettembourg pendant plus d’une heure alors que Mamer craque à nouveau et cède sa deuxième place à Junglinster à l'issue de la 7e journée.

Par Daniel Pechon

Deuxième défaite consécutive  pour Mamer qui sortait pourtant d’un 15 sur 15. Lintgen est allé créer la surprise. Le seul but du match a été inscrit par Joëlle Weis après neuf minutes, le premier de Lintgen inscrit à l’extérieur. Premier succès en quatre matchs du Minerva qui gagne une place (6e) alors que Mamer se retrouve troisième. 

Autres Galeries

Karen Marin revigorise Bettembourg

Depuis six matchs, Bettembourg ne perd rien en route et face au CeBra, l'équipe a aligné une sixième victoire consécutive (4-1). Mais le succès a été long à se dessiner avec un leader peut-être déjà passé à l’heure d’hiver. Les locales ont fait la différence après plus de 60 minutes après l’ouverture de la marque par Diana Gonçalves pour le CeBra.

Reléguée sur le banc à la suite d'une blessure, Marin est rentrée à la 55e minute. La joueuse de l'année a eu un pied dans les deux premiers buts buteuse puis passeuse sur le but d’Anouchka Besch à la 79e minute. On retrouvait le duo Marin-Besch pour fixer les chiffres 4-1 (87e et 93e).

Après le partage de la semaine dernière, Junglinster a passé le test d’Itzig/Canach. La Jeunesse reste intouchable à l’extérieur même si l'équipe a encaissé son premier but en déplacement des pieds de Lisa Noesen (4-1). A Itzig/Canach, le champion sortant menait déjà 4-0 à la pause. La Jeunesse récupère la 2e place et sa défense reste la meilleure de la série avec quatre buts encaissés.

Classé derrière le trio de tête, Ell, qui avait encaissé 11 buts en deux matchs, en a presque marqué autant dont un triplé de Sarah Cardinali à l’E. Wormeldange qui a sauvé l’honneur par Marta Estevez (9-1).

Juliana Andrade dynamite Schifflange

Avec Bettembourg, Colmar/Berg est la seule équipe locale à avoir empoché les trois points. Sadine Correia a inscrit l’unique but (55e) face au Progrès qui venait de jouer deux matchs sans perdre (1-0).

Après un début de saison mal négocié, Le RFCUL remporte sa troisième victoire à Schifflange, la seconde de suite et la première à l’extérieur. Trois succès remporté en marquant un minimum de cinq buts (6-1). Avec un quadruplé, Juliana Andrade a participé amplement à la victoire du RFCUL, Cathy Da Silva complétait la série avec deux buts.

«Le match a été très vite plié. Une seule joueuse a fait la différence, Juliana Andrade qui marque, marque, marque…», résume Tammy Anicet, capitaine de Schifflange.

Ils ont dit

Jean-Claude Kemmer (Lintgen): «Un match d’un niveau très faible. Un des plus mauvais de Lintgen. Néanmoins, pour nous c’est un résultat superbe, acquis avec plus de combativité et d’engagement. Beaucoup avaient hâte que ce match se termine tant il n’était pas beau à voir. Mais on a dit ‘ouf’ avec les trois points. L’absence de Janine Hansen a peut-être pesé à Mamer mais on était aussi privé de trois titulaires.» Mamer -  Lintgen 0-1

Dany Nunes, entraîneur, et José Marin, co-entraîneur (Bettembourg): «Un match très tactique, difficile à jouer. Beaucoup de perte de balles au milieu de terrain en première mi-temps et des ratés, un manque d’efficacité. Du mieux en seconde période et finalement un excellent week-end.» Bettembourg - CeBra 4-1

Steve Senisi (RFCUL): «Schifflange n’a jamais été une équipe facile à affronter. Nous avions modifié notre système pour être plus offensif. Une bonne première mi-temps. L’envie et la motivation des filles m’ont réjoui. Nous avons appris à perdre en Ligue 1. Maintenant, nous apprenons à gagner avec une attaque redoutable, bien servie par un milieu qui a aussi protégé notre défense.» Schifflange - RFCUL 1-6

Alex Wolf (Progrès): «Un peu déçu car on n'a pas joué au foot. C’était notre plus mauvais match, avec un manque de concentration rendant notre jeu très approximatif. L’équipe pouvait faire nettement mieux même si le terrain ne permettait pas de développer du grand football.» Colmar/Berg - Progrès 1-0

Paul Wilwerding (Ell): «Une première mi-temps très robuste avec déjà six buts. Une seconde moins évidente en gaspillant six occasions, seul devant le but. Wormeldange, une équipe jeune avec trois bonnes joueuses. Difficile pour cette équipe mais ses joueuses vont beaucoup apprendre, il leur faudra du courage.» Buts de Sarah Cardinali (3), Mara Ventura (2), Patrice Braun, Joyce Zinelli, Emma Thill, Virginie Godefroid.  E. Wormeldange - Ell 1-9

Yves Block (Itzig/Canach): «J’ai demandé une réaction à la pause. On est devenu plus agressif dans les duels avec une meilleure circulation de balle. Je retiens la bonne prestation de la seconde mi-temps. La phrase du jour de l’arbitre: "je ne suis pas médecin" quand une de mes joueuses s'est retrouvée au sol sans qu’il prenne la peine de prendre des nouvelles.» Itzig/Canach - Junglinster 1-4