William et Kate sur les atolls de Tuvalu, loin de Closer et de Nanterre

Le prince William et son épouse Kate ont reçu un accueil royal mardi sur les atolls de Tuvalu, dernière étape de  leur tournée en Asie-Pacifique qui s'achève au moment où la justice française  rend sa décision dans un référé contre le magazine people Closer.

Photo: AFP

(AFP) - Près de la moitié des 10.500 habitants de Tuvalu, pays membre du  Commonwealth dont le chef d'Etat est la reine Elizabeth, s'étaient rassemblés dans la capitale Funafuti pour voir le couple princier, en simple costume sombre  pour William, robe jaune pâle pour l'ex-Mlle Middleton.  

William, deuxième dans l'ordre de succession au trône, et Kate, unis l'an  dernier en l'abbaye de Westminster, ont été pris en charge à leur descente  d'avion par des porteurs parés de guirlandes de fleurs qui les ont promenés sur  un trône couvert.  

Ils ont ensuite été reçus au Parlement par le gouverneur général, Sir Iakoba Taeia Italeli, représentant de la couronne britannique, et le Premier ministre,  Willy Telavi.  

Tuvalu, indépendant depuis 1978, est l'un des plus petit Etats du monde.   La reine Elizabeth s'était rendue en 1982 pour la dernière fois sur ce petit  archipel polynésien composé de neuf atolls, à peu près à mi-distance de  l'Australie et de Hawaï, et que la montée des océans menace d'anéantissement.  

La souveraine avait alors planté un cocotier et William et Kate ont été invités à en planter un chacun. Le duc et la duchesse de Cambridge devaient ensuite visiter une école primaire pour participer au jeu du «te ano», une sorte  de volleyball, puis le campus universitaire, entre autres activités.  

Il sera environ 22 heures locales (GMT+12) lorsque le juge des référés de Nanterre, près de Paris, saisi par William et Kate, rendra sa décision sur le  blocage de la diffusion des clichés seins nus de la duchesse, pris pendant leurs vacances en Provence et publiés dans le magazine people Closer.