Véronique Genest s'auto-proclame "islamophobe"

La comédienne Véronique Genest, l'une des stars de TF1 avec la série «Julie Lescaut» diffusée depuis 1992, était au centre  mardi d'un nouveau tollé sur les réseaux sociaux après avoir affirmé «être  islamophobe, comme beaucoup de Français».

Photo: Lw archives

(AFP) - «Je suis islamophobe, et phobie veut dire peur. Donc oui, peut-être oui,  probablement, je suis islamophobe comme beaucoup de Français. J'ai peur de  l'islam comme on a peur d'une chose que l'on ne connaît pas», a déclaré lundi  Véronique Genest, invitée de Jean-Marc Morandini sur la chaîne NRJ12.  

La comédienne, qui a précisé fermement n'évoquer «que les intégristes»,  avait publié fin août sur son compte Twitter une première prise de position:  «L'islam est dangereux pour la démocratie et en fait la démonstration tous les  jours». 

Ce message lui a immédiatement valu de nombreuses protestations, parfois  très violentes. Le buzz a été nourri par la comédienne elle-même qui a tenu à  répondre à de nombreux détracteurs, ce qu'elle faisait toujours mardi avec ardeur, a constaté un journaliste de l'AFP.  

«Il est temps que les Français de toutes confessions se lèvent ensemble  contre l'intégrisme», a-t-elle proclamé mardi en fin de matinée.  

Devant le tollé déclenché sur Twitter, NRJ12 avait invité lundi la  comédienne à s'expliquer en direct. «J'ai lu le Coran. Je n'ai pas été plus rassurée. Ce que l'on voit autour de  nous fait que la phobie existe car on voit des choses qui font peur (...)  Pourquoi on veut nier les choses ? Ce n'est par parce que j'ai peur que je  déteste», a confié Véronique Genest, précisant à nouveau qu'elle ne visait que «les extrémité de cette religion (NDRL : l'islam)». 

«J'ai lu que 53 pays musumlans voulaient inclure la charia dans les Droits  de l'Homme (...) J'aurais été +christianophobe+ au temps de l'Inquisition», a  dit encore Véronique Genest.  

«Je suis en France, pays de liberté (...) J'ai autant droit de m'exprimer  que tout ceux qui s'expriment», a-t-elle ajouté. 

Avec la série «Julie Lescaut», série vedette de TF1, Véronique Genest, qui  bénéficie d'une grande popularité, réunit entre 6 et 11 millions de  téléspectateurs.