Le jour des attentats de Bruxelles

Un pilote de parapente belge arrêté en France

Wim dispose de la trace GPS de son vol pour attester de sa bonne foi.
Photo d'illustration: Shutterstock

(AF) - Un pilote de parapente belge, qui avait décollé de Beauraing, en Belgique, mardi matin, a réalisé un vol de distance -qui correspond à une performance dans cette discipline- et s'est posé en France, non loin de Charleville-Mézières.

«Je me suis posé dans un champ», raconte Wim, «un monsieur s'est arrêté et m'a gentiment proposé de me déposer à la gare de Charleville-Mézières. En réalité, il m'a conduit au commissariat, qu'il avait pris soin de prévenir par téléphone avant, en me disant que je venais de commettre une infraction en passant d'un pays à l'autre via les airs.»

Pilote aguerri et doté d'une longue expérience, Wim fait aussi partie d'un groupe de travail sur les espaces aériens, où il représente à la fois la Fédération belge de vol libre et la Fédération française de vol libre. Il connaît parfaitement son sujet.

«Je suis resté au commissariat 30 à 45 minutes, les policiers m'ont posé des questions, ont appelé mon épouse à la maison pour vérifier mes dires. Ils m'ont affirmé aussi que j'avais commis une infraction. Or je sais que non. J'ai de toute façon la trace de mon vol.» Muni d'instruments électroniques adaptés, Wim a une trace GPS de son vol faisant foi.

«Ce qui m'a surtout choqué, c'est la réaction de cet habitant, les gens commencent à se méfier de tout, c'est grave!» conclut-il avant de se mettre en route pour récupérer sa voiture puis rentrer chez lui.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h30.