Finale du concours samedi soir

Kelly représentera le Luxembourg à Top Model Europe 2017

Par Sophie Wiessler

Du haut de ses 19 ans, Kelly n'a pas froid aux yeux. Elle participera samedi soir, à la finale du concours Top Model Europe 2017, dans la catégorie "modèles photographiques".

Voir l'envers du décor

Cela fait plusieurs mois que la jeune Luxembourgeoise se prépare pour cette finale. Ce concours propose trois catégories distinctes: mannequins, sportifs et photographie. Kelly figure dans cette dernière catégorie, où aucun critère de taille n'est exigé.

La jeune habitante de Wiltz s'est lancée dans cette aventure en mai 2016, lorsqu'elle est tombée par hasard sur la page Facebook de l'événement, qui invitait les modèles à s'inscrire. 

«Je me suis inscrite avec ma cousine. C'est toujours plus facile à deux, mais elle n'a pas été retenue malheureusement. J'avais songé à arrêter du coup, mais bon puisqu'on m'avait sélectionné, autant continuer!», explique-t-elle.

«J'espère que ça va m'ouvrir des portes. J'apprend vraiment beaucoup de choses avec ce concours»
Photo: Guy Jallay

Kelly rêve de devenir styliste. Ce concours lui permet de rencontrer du monde et surtout de voir l'envers du décor.

«Ça m'intéressait de savoir comment ça se passe derrière la scène. Et puis, j'aime beaucoup dessiner, depuis que je suis toute petite. J'adore aussi la mode, donc pouvoir combiner mes deux passions, c'est super», confie-t-elle, le sourire aux lèvres.

Cette expérience lui permet donc de rencontrer des professionnels et de travailler avec eux. «J'espère que ça va m'ouvrir des portes. J'apprend vraiment beaucoup de choses avec ce concours». 

Mais Kelly souhaite également mettre en avant ses origines cap-verdiennes et montrer que le Luxembourg est un pays cosmopolite. «Je parle six langues, il n'y a qu'au Luxembourg que c'est aussi simple!»

«J'ai gagné en confiance»

Mais savoir défiler n'est pas non plus une chose facile. Kelly n'a jamais fait ce genre de concours avant et doit donc s'entraîner chez elle pour parfaire sa technique.

«J'ai regardé des vidéos sur Youtube pour voir comment ça marche et ma famille m'a beaucoup soutenu: c'était défilé les dimanches après-midi à la maison!», raconte-t-elle en riant.

Petit à petit, la jeune femme trouve sa place et arrive jusqu'en finale. «J'étais hyper stressée pour la demi-finale. C'est drôle, quand je suis derrière la scène, à attendre mon passage, je suis vraiment très stressée. Mais une fois sur la scène, j'oublie tout! Je me focalise sur mon objectif et je ne pense à rien d'autre».

La jeune femme avait peur de défiler en sous-vêtements, mais elle a fini par s'habituer.
Kelly D.

Cette expérience a permis à Kelly de gagner en confiance en soi. «Je parle beaucoup plus qu'avant, je suis plus à l'aise. Même avec mon corps: on doit défiler en sous-vêtements, et je n'étais pas très à l'aise avec ça au départ. Mais je me suis habituée, il y a une bonne ambiance et le public est sympa».

Une finale samedi soir à Bruxelles

Samedi soir sera donc peut-être le grand soir pour la jeune Luxembourgeoise. C'est à Bruxelles que la finale du concours Top Model Europe 2017 aura lieu.

Trois passages par modèle: un premier en tenue de soirée, un second en sous-vêtements et un troisième habillée par un/une styliste.

Pour gagner, Kelly compte aussi sur les votes. «Il y aura un jury, qui compte pour 80% dans la note finale. Ensuite il y a 10% avec le public présent dans la salle samedi, et les dix derniers sur ma page Facebook, créée spécialement pour l'événement», explique-t-elle.

Pour elle, gagner serait une chance de pouvoir encore un peu plus rencontrer des professionnels et toucher son rêve du bout des doigts. «L'an dernier, la gagnante a pu défiler à la Fashion Week, en République Dominicaine... J'espère pouvoir y aller moi aussi! Et puis si déjà je suis là, c'est pour gagner», souffle-t-elle en souriant.


Si vous souhaitez voter pour Kelly, il vous suffit de *liker* sa page Facebook, ainsi que la page du concours Top Model Europe.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.

Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site sont contrôlés et validés avant leur publication par nos modérateurs. Saint-Paul Luxembourg ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur un de ses sites.