A quelques kilomètres du Luxembourg

Adventure Valley Durbuy ouvre ses portes

(nal) - L’homme d’affaires flamand Marc Coucke et son associé Bart Maerten, poursuivent les travaux à Durbuy avec l’objectif de faire d’Adventure Valley, un parc d’attraction plus grand que Disneyland Paris, à l’horizon 2020.

Autres Galeries

« Le nouveau parc récréatif met encore plus l’accent sur l’authenticité de la région où la nature est riche et préservée », explique Bart Maerten, l’associé de Marc Coucke. « La nouvelle « via ferrata » permet de se frayer un chemin dans les arbres avec de nouvelles pistes totalement sécurisées grâce à la ligne de vie continue. Les activités de spéléologie, de kayak et de death-ride continuent d’exister tout en étant redynamisées sur le plan de l’infrastructure et de l’innovation. »

De nouvelles attractions viennent compléter la gamme de sports aventure. A la nouvelle plaine de jeux, sous la forme d’un fort romain, s’ajoutent le duo Ziplines, accessible dès ce lundi, le « treasure house », le « laser game », le « free fall challenge park », le nature walking challenge ainsi que des petits trains 100 % électriques.

« La toute nouvelle formule de bracelets, vert, bleu, rouge et gold, permet au public d’expérimenter les attractions du parc à l’infini et selon le bracelet choisi », précise Bart Maerten. « Toute la famille sera émerveillée grâce aux nombreuses activités. »

D’autres activités ouvriront en cours de saison. Ainsi, les Escape Rooms, annoncées pour le 1er avril, ont vu leur ouverture reportée de quelques semaines. Le parcours de filet et le Tubing Slide – un toboggan de quatre mètres de large et de 180 mètres de long - devraient être accessibles en mai, tandis que le « Rollecoaster Zipline », sorte de croisement entre le death-ride et les montagnes russes, ouvrira le 15 juillet.

Du côté des hébergements, de nouveaux chalets et gîtes ainsi que l’hôtel Jean de Bohème, dans le vieux Durbuy,  complètent l’offre. Les tipis, situés à Rome, ont été remplacés par des tentes « glamping ». Ces logements de standing sont situés à quelques centaines de mètres du parc Adventure Valley.

Quant aux travaux d’infrastructure, ils se poursuivent, tant au niveau de la passerelle, construite au-dessus de la N 983, pour permettre aux visiteurs de rejoindre la réception en venant du parking sans traverser la chaussée, que du restaurant. Les piliers de la passerelle doivent encore être habillés avec du bois. Les cuisines sont déjà opérationnelles, mais le restaurant est, actuellement, installé sous un chapiteau, non loin de son emplacement définitif. La fin de cette première phase de travaux est attendue pour la fin mai.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.