Un pirate revendique une attaque contre l'hébergeur de millions de sites

Un membre du groupe de pirates Anonymous a revendiqué lundi sur Twitter une attaque contre GoDaddy, une entreprise qui gère l'hébergement de millions de sites à travers le monde.

Photo: Shutterstock

Après un message annonçant le blocage de GoDaddy, AnonymousOwn3r, identifié comme le «chef de la sécurité» du collectif Anonymous, a expliqué dans un autre tweet avoir voulu «tester la sécurité sur Internet», ajoutant avoir d'autres raisons justifiant cette attaque, dont il «ne pouvait parler pour l'instant».

Toujours sur Twitter, AnonymousOwn3r a précisé que sa cyberattaque n'avait pas de durée précise, «cela peut continuer pendant une heure ou un mois».

Alors que certains médias pointaient du doigt le collecif des Anonymous, le pirate a souligné être le seul à l'origine du piratage. «Ce n'est pas le collectif Anonymous, c'est juste moi, ne citez pas (leur nom), juste le mien», a-t-il twitté.

Son site bloqué, GoDaddy a aussi utilisé Twitter pour tenir les internautes informés de l'évolution de la situation.

«Salut à tous, nous sommes au courant des difficultés que les gens rencontrent avec notre site. Nous travaillons dessus», a twitté l'entreprise.