Taupe de PwC

Le voleur présumé des documents de LuxLeaks inculpé

Le 6 novembre, soit le lendemain de la publication des LuxLeaks, il y avait une certaine agitation devant les nouveaux bureaux de PwC.
Pierre MATGE

(pso/CBu) Le parquet a annoncé ce vendredi soir la mise en examen de l'auteur présumé du vol, chez l'auditeur PwC en 2012, des documents à l'origine de Luxleaks. Selon les informations du Wort, il s'agirait d'un ancien employé de nationalité française.

«Dans le cadre de cette information judiciaire il a été procédé en date de ce jour à l’inculpation d’une personne par un juge d’instruction à Luxembourg des chefs de vol domestique, violation du secret professionnel, violation de secrets d’affaires, blanchiment et accès frauduleux à un système de traitement automatisé de données,» est-il écrit dans le communiqué.

L'intéressé a été entendu par le juge quelques heures et libéré ensuite.

Une plainte avait été déposée en juin 2012 et une information judiciaire avait été ouverte par le Parquet de Luxembourg. Il est question de 40 milliers de pages d'accords fiscaux passés entre l'administration des contributions directes et des sociétés de droit luxembourgeois.

Les documents avaient été dans un premier temps confiés à un duo de journalistes franco-anglais, lesquels avaient réalisé des reportages sur France 2 et la BBC en 2013. Le Luxembourg y apparaissait alors comme le lieu du dévoiement de l'impôt. Ces documents avaient ensuite été confiés à un consortium international de journalistes pour être publiés sur leur site le 5 novembre.