Export Award 2016

«Fast Track Diagnostics» – une référence mondiale primée

L'Officie du Ducroire a récompensé la société pour ses performances à l'international

Miriam Steimer, General Manager de «Fast Track Diagnostics», a reçu le prix des mains du Grand Duc héritier.
Pierre Matgé

(lc) - C'est un poids lourd mondial peu connu qu'a choisi de mettre en avant l'Office du Ducroire mercredi soir lors des Export Awards. La cérémonie, qui récompense tous les deux ans des sociétés luxembourgeoises pour leurs performances à l'export, a décerné le premier prix à «Fast Track Diagnostics» (FTD). Installée à Junglinster, mais aussi à Malte, FTD est l'un des principaux leaders mondiaux de kits pour effectuer des diagnostics complets et accélérés pour la détection de maladies infectieuses. Ils ont notamment fourni des kits pour lutter contre Ebola.

Aujourd’hui FTD exporte plus d’une soixantaine de kits de diagnostics différents dans près de 70 pays à travers le monde et réalise plus de 93 % de son chiffre d'affaires à l'export. «Ces kits sont de plus reconnus et utilisés par de grands laboratoires privés et publics, des laboratoires mondialement reconnus et des fondations telles que la Fondation Bill Gates ou le ,US Centre for Disease Control‘», précise le communiqué. Créé en 2006, «Fast Track Diagnostics» emploie 44 personnes dans quatre pays.

Les profils des deux autres lauréats sont très différents. Le deuxième prix a été attribué à Keller AG, qui réalise 52 % de son activité à l'export. C'est l'évolution de la société qui est ici primée. Créée en 1980, Keller AF était à l'origine un ferronnier d'art. Elle est depuis devenue une société de de conception, de fabrication et de distribution de vérandas modernes et de systèmes de fenêtres innovantes et emploie 110 personnes à Troisvierges.

Le troisième prix a été attribué à Gilles Tooling. Cette société créée en 2005 réalise 99 % de son chiffre d'affaires à l'export. Sa spécialité: les accessoires pour moto. Son fondateur, Gerhard Gilles, est à la fois un ancien conducteur de moto et fraiseur CNC. Il a réuni ses deux passions dans une entreprise à succès. Sa société emploie aujourd'hui 37 personnes. La cérémonie a eu lieu en présence du Grand-Duc héritier et du ministre des Finances.